Lettre ouverte à … ma mère

21102013

Chère Mère,

Lorsque je me suis ouverte à toi pour te raconter mon nouveau défi (m’inscrire sur un site de rencontre), tu as dit, je cite « avant, ma fille, tu étais désespérante maintenant tu es désespérée ». Sur le coup, j’ai ri… jaune. Bien sûr tu aurais pu dire « avant, ma fille tu étais désespérante dans tes relations sentimentales mais ça c’était avant car maintenant tu fonces vers une vie nouvelle ».

Je m’en veux de ne pas t’avoir dit, plus tôt, ce que je vais écrire.

Maman, ce que tu m’as dit est blessant car étant déjà en souffrance et en manque de confiance, je m’aperçois, que tu ne vois en moi que faiblesse et désespoir. Quel désespoir, maman, vois-tu quand je te dis que j’ai envie d’avoir une vie amoureuse?

Ce que je te raconte n’est pas le refrain de la chanson de France Gall « Si maman si » mais plutôt une reprise en main de ma vie affective. Je n’ai plus peur maman. J’ai envie d’avancer. Je passe par un site et alors? je ne les paie pas pour coucher avec eux. Pour toi, c’est pathétique mais je ne regarde plus derrière moi. J’avance.

Il est fini le temps où l’on rencontrait l’amour de sa vie au bal du village ou à la fête foraine.




Top 10 des pires approches de filles sur AdopteUnMec.com

29072013
Top 10 des pires approches de filles sur AdopteUnMec.com -
- »Je ne sais pas comment commencer, j’aurais peur de te faire fuir… – Je m’appelle Léa, et toi es-tu capricorne ? – Je n’ai qu’une photo… Cela veut dire que je dois abandonner ? »
- « Après avoir lu ta longue description, m’être extasier devant ta jolie petite histoire, après avoir lu aussi les messages que tu essaies de faire passer en parlant de toute celle que tu ne veux pas rencontrer, j’ai enfin décider de me lancer. Donc je ne vais pas te dire que j’aime le nutella, que je regarde How I Met Your Mother <=== Je préfère The Big Bang Theory, je ne vais pas te demander si ça va chez toi ni s’il fait beau à Paris, juste te dire : On Baise ? »
- « Je crois t’avoir mis dans mon panier, c’est juste ma souris, cette pute, qui a dérapé. Je voulais t’envoyais un message, sans savoir quoi te dire, maintenant j’au un sujet. »
- « J’aime le nutella ! On nique ? »
- « hey dis tu aime le gout banane des petits filous »
- « Je me prénomme Anne et toi ? Juste wouah après la lecture de ton récit. Tu es vraiment un très beau garçon… – On s’échange nos numéros pour s’approfondir? Certe je suis plus vieille que toi, vu ton physique tu dois avoir de tes belles femmes qui te sollicite, j’aimerai malgrés tout te connaitre plus !!!!!! – A bientôt »
- « Tu n’es pas le genre de mec qui m’attire en tant normal mais j’ai pris le temps de lire et tu m’as fait rire femme qui rit… ^^ Bonne nuit »
- « Bon, ayant lu ta fiche, j’sais pas comment écrire ce p***** de 1er mail (a vrai dire, j’aime pas écrire le premier mail) donc euuuh. Baah. (ça m’énerve): Ta fiche m’a beaucoup plu, tu m’as l’air fort sympathique. Ca te dit de faire connaissance? Bisou :) (Yeah, ça devrait le faire) »
- « J’aimerais beaucoup que tu viennes me chercher à dos de dino pour courir à plat ventre vers le pingouin vert qui nous mariera. »
- « en tou ca jai lus tous se que tu a marquer et serieux tu ma bien fait rire moi qui ne saver pas quoi marquer dans la presentation tu vas surment m inspirée et serieux je comprend pourquoi tu av des bonne notes en poesi tu ecrit bien cette trais divertissent (dsl pr lé photes je suis diclexique mais tu na pas mentionner que nsa te deranger en fin de toutes il et vrais que a l horisontale les photes ne se remarque plus (lol) sur ce peutaitre auraige une reponsse si nn tanpi bonne soirée :)  »

En savoir plus: http://www.gentside.com/site-de-rencontre/top-10-des-pires-approches-de-filles-sur-adopte-un-mec_art53096.html
Copyright © Gentside

 




3615 ULLA

18072013

 

3615 ULLA

 

bon, je sais ce que vous allez dire en voyant cette affiche, soit « ah ça me rappelle le minitel », soit « ah ça me rappelle que j’y avais été une fois » , soit « non mais fais chier, c’est pas possible d’avoir des cuisses aussi parfaites, faut que je retourne à la salle de sport »,(ça fait beaucoup de soit- je fais face à un public extrement large)  soit « merde, elle a des grands pieds » ou soit « putain, qu’est ce qu’elle fout joanna ».

Anyway. Je pensais m’être inscrite sur un site de rencontre extrement pointilleux sur lequel je cite la connasse blonde qui vous promet monts et merveilles « on ne vous propose que des profils compatibles « . ça aurait m’interpeller à ce moment là mais n’écoutant que  ma psy (ne croyez pas que je me cache derrière elle pour me défiler) euh je veux dire ma bravoure, j’ai décidé de tenter cette belle aventure humaine).

La belle aventure qui m’est arrivée est celle d’une discussion sur skype avec le beau mister F. et oui, une autre discussion avec lui. Cette fameuse « prochaine fois » que j’attendais. Tous mes voyants étaient allumés en position vert. ça y est ma fille, l’occasion à ne pas rater. Fais bonne impression, regarde si rien n’est coincé entre tes dents, prends un air naturel – genre comme la meuf dans les pubs Barbara Gould et réponds toujours  » oh oui ».

Et là, skype s’allume. Oh non, il est toujours aussi beau ce type. On dirait qu’il se photoshoope tous les matins devant son miroir. Bref, on commence à échanger des banalités du genre « ah, il faut beau aujourd’hui – réponse oh oui », « tu peux te mettre à la lumière – réponse oh oui », « tu es pas mal – réponse oh merci (ça change parfois) »,  » tu peux enlever ton tee shirt – réponse (aprés avoir dégluti) oooooooooooohhhhhhhhhh nnnnnnnnnnoooooooonnnnnnn »

non mais je rêve (rêver non car dans mon rêve je l’aurai peut être fait) plutôt j’hallucine. Ce mec vient de me demander (alors qu’il est au bureau) que j’ôte mon tee shirt devant mon ordi. euh garçon, on n’est pas sur you porn. Ouais, je vais le faire et après tu me communiques les 10 chiffres de ta carte bleu. 1 sein c’est 50 Euros (c’est cher mais le prix est proportionnel à la taille de mon bonnet), les 2 c’est 80 . Non mais (ok je vais le dire – faut être dans le coup) Allo?

Bref, j’ai raccroché direct sans aucune explication ou hurlement. Je pense que l’étonnement qui se dégageait de mon visage a suffi. Bien sûr ça ne m’a pas empêcher de crier « connard », « pervers », « voyeur », « obsédé » (euh oui devant mon écran vide).

Je me suis posée la question suivante : suis-je trop prude ? je devrais être plus ouverte (des cuisses apparemment) à d’autres pratiques. Peut être que j’aurai du montrer mes miches (et oui je ne suis pas fille de boulangère pour rien) à ce type via la cam. En même ce n’est pas juste du sexe que je recherche aussi non je n’aurai pas lâché 80 euros sur ce site (non je ne suis pas pingre mais il me faut bien un retour sur investissement). J’ai des principes Mister F. et même si je l’avais fait je lui aurai dit quoi en retour « montre moi tes pectoraux ». je suis une fétichisme des gros tétons. Aaaaahhhh beeeeuuurrkkkk.

C’est donc ça, il faut être aussi direct au premier rendez-vous virtuel. J’ai eu l’impression d’être aussi vieille que le minitel.

En finir avec le célibat, c’est accepter n’importe quoi?Je savais que les sites de rencontres étaient pour les pervers et les boutonneux. J’aurai jamais dû m’inscrire (satanée psy).

J’en ai donc parlé à mon entourage. La même réponse revient « oui, c’est dégueulasse mais c’est 1 sur 1000. Ne te décourage pas ». Ouais d’accord mais la prochaine fois (avec quelqu’un d’autre), je mets une combinaison de plongée. Au moins, je suis sûre qu’il ne sera tenté par rien.

Bon allez, je ne baisse pas les bras (et non mon soutif). Il y a toujours mieux et bien. ça fera toujours une bonne histoire à raconter (sur mon blog).

Suite au prochain épisode…




Et si…je laissais tomber?

15072013

Et si...je laissais tomber? 9782754047210

 

Ce week end, j’ai pris le temps de réfléchir (pour une fois) sur mon cas. Telle une vraie psy, je me suis allongée sur mon canapé et je me suis enregistrée. J’ai parlé pendant 1 heure de ma vie, mes déboires, mes illusions. C’était triste à réécouter. et non surtout pas triste à faire. Je vous le conseille.

Mon auto-analyse est déroutante. Je veux quelqu’un dans ma vie mais je m’auto-suffit. Je déteste être seule mais mes activités sont toutes en solo. Pas facile, la guêpe. Alors mes angoisses refont surface et je chiale comme une madeleine. Je me regarde dans le miroir en tirant sur mes poignées d’amour comme si je pouvais les faire disparaître et en m’auto-désignant « grosse vache ». Ah ne riez pas, tout célibataire confondu s’auto-flagelle (ça fait beaucoup d’auto – vroum vroum).

J’ai essayé de me persuader d’être maudite. On m’a peut être jeté un sort. Comme si d’être moche ça ne suffisait pas, il faut en plus qu’on me condamne à la solitude. et bam, double peine!!!

Elle nous emmerde carrie bradshaw avec ses histoires à l’eau de rose. Moi j’ai pas de Samantha, de Charlotte et Miranda. Estce que cela veut dire que je ne rencontrerais jamais mon mister big.

On se voile la face avec toutes ses histoires plus ou moins romancées. Je constate que quand tu es seule tu es seule.

Elle m’emmerde cette meuf à la télé pour la pub edarling. « Moi en 2 jours, j’ai trouvé le grand amour ». Moi tout ce que j’ai trouvé en 2 jours c’est une nouvelle paire de chaussure et un vieux bonbon dans mon sac. Ah elle fait la maligne derrière son écran.

Je pourrais très bien me mettre dans la catégorie des célibattantes. C’est quoi être une célibattante ? C’est une personne célibataire qui affirme être fière de reste seule et qui s’en fout des préjugés de notre société ou c’est une personne célibataire dont son combat quotidien est de trouver l’amour. Dans les 2 cas, ce sont des personnes seules.

Je me demande quel sera mon autre plan. Le site de rencontre c’était déjà mon plan B.

Je m’avoue vaincu. Pour cette nouvelle décennie (la trentaine), ce sera resto en solo, ciné en solo et dodo en solo. Je pense me remettre sur le marché vers la cinquantaine. Je serai une bonne cougar. J’emprunterai les fringues de ma tante Zibelh et j’arpenterai les bars à minots dans lesquels je draguerai les potes de mes cousins. J’aurai un maquillage criard et des cuissardes en sky. Je me vois déjà un mix entre josiane Balasko dans nuit d’ivresse et la mère Groseille dans la vie est un long fleuve tranquille.

La vie de célibataire n’est pas tout rose. Je sais ce que vous allez dire « joanna, tu es bien plus que ça. tu es une guerrière. Rien ne te fais peur ». Bien si, finir toute seule.

Tout célibataire qui se respecte n’aime pas rester seul surtout au bout de 3 ans. Je vous l’ai dit ce blog ne s’adresse pas aux célibataires tout frais ou aux bombes sexuelles qui ne vivent que sur des coups d’un soir ou bien aux nonnes (elles, elles l’ont choisi).

Assez d’apitoiement!!! action, réaction. Je ne me suis pas inscrite sur ce site pour regarder les alertes e-darling défilées sur mon i-phone (eh oui j’ai un i-phone – ce blog ne contient pas de placements de produits publicitaires).

Allez ma fille, range tes doutes dans un placard et verrouille le. Ce n’est pas l’inconnu de rencontrer un futur (ex) mec, c’est juste la méthode qui change.

Allez, demain je m’y remets

 

 




L’heure des rendez-vous a sonné…

11072013

6 idées de lieux de rendez-vous amoureux pour cet hiver

 

Ils se sont tous donné le mots hier sur le site. Mes prétendants veulent tous me voir. On vient de passer un cap. Fini les discussions interminables , surtout sur ma passion pour la pirogue polynésienne. Les coachs en amour précisent qu’il faut se démarquer. Bingo, je les ai tous accroché à ma pratique (en mode sportif du dimanche) du va’a. Qui vivra, va’a (ahahahha).

non pas qu’ils veuillent voir mes gros bras musclés de rameuse (ah ça pour ramer dans la vie, je rame) mais peut être veulent-ils voir si il n’y a pas mensonge sur la marchandise.

J’appréhende un ces rendez-vous, ces premières rencontres. Non, je ne parle pas au niveau capillaire (j’aurai un brushing fabuleux à la Farraw Fawcett), ni au niveau vestimentaire ( je me l’a jouerai casual) mais plutôt au niveau discussion. Mais qu’est-ce que je pourrai bien leur dire? Il faudra que je prépare des sujets de conversations. Exemples :

- que penses-tu de la position de la France dans le paysage de la recherche internationale ? (ouais je sais déformation professionnelle)

- As-tu vu le dernier almodovar?

- Tes sourcils sont bien épilés !!! pourrais-tu me donner l’adresse de ton esthéticienne?

Je vous le dit ça va pas être de la tarte. Remarque si on va dans un bar je pourrais toujours me bourrer la gueule et finir au moom et je rencontrerai peut être la fameuse Kelly.

Me connaissant, si j’improvise, ça va mal se finir. Je vais parler, parler et parler de… moi tout simplement.

PS : caler un rendez-vous avec ma psy pour travailler mes relations avec autrui.

 

 




Avant c’était tout feu tout flamme mais ça c’était…avant

10072013

Avant c'était tout feu tout flamme mais ça c'était...avant images1-300x161

 

Finie l’excitation des premiers jours sur ce site de rencontre. Les mails à la pelle, les sourires en veux-tu, en voilà, les jeux de questions-réponses façon Julien Lepers.

Tout ça est bien fini. Il faut dire que j’ai, un peu, dégagé les relous. Un peu? oui, un peu. I need a man!!! je n’ai pas envie d’être la mère d’un gamin de 35 ans ou d’accompagner une reconversion professionnelle. Et oui, S. le gentil m’a demandé de lui donner mon avis sur des chaises en bois qu’il retape. Pathétique me direz-vous? et oui, j’ harponne que des gros nazes sur ma route. Je me croyais dans le Bachelor. J’étais prête à leur lancer des roses et bien j’ai un retour d’épines (et aïe ça fait mal). Et puis, il y avait (j’en parle au passé vu la situation lamentable dans laquelle je me suis mise) le beau, le magnifique F. Profil impeccable (merci edarling de nous avoir rendu compatible – et notre groupe sanguin? ), rien à jeter sur le portrait. Bref, j’ai accroché de suite.

Celui-ci me demande direct mes coordonnées sur Skype. Je me dis « celui-là c’est un direct ».  Alors, j’ai commencé à réfléchir sur ce que j’allais mettre en rentrant du boulot, si je pouvais me faire un brushing vite fait et régler ma webcam pour éviter de ressembler à une vache. Puis, je suis redescendue sur terre en me disant que c’était un faux profil. Ce n’était même pas d’imaginer le temps que j’allais mettre à me lisser ma crinière qui m’a dissuadé mais son attitude. C’était juste trop beau pour être vrai. Bref, j’ai laissé tomber.

J’ai, quand même, indiqué son adresse mail dans mes contacts en me jurant de ne jamais répondre à ses messages ou ses tentatives d’appel. Sauf que…

Sauf que le lendemain, j’ai été assez conne pour accepter qu’il me voit. qu’il voit mon double maléfique. C’est une sorte de version de moi en malade. J’étais malade à en crever avec des cernes comme les valises en carton de Linda De Suza avec la coiffure de Rose Laurens dans son clip Africa. Après lui avoir expliquer que j’étais malade et que je pouvais faire peur à la peur. Il a insisté. Je me suis dit « si tu ne le fais pas, tu ne verras jamais sa tête et ça t’évitera de penser que c’est un psychopathe-sociopathe- mythomane ». donc, j’ai montré ma goulaface comme dirait Roro.

Et là après avoir vu ma face de morte vivante, il m’a dit « merci d’avoir mis la cam, c’est sympa… c’est vrai que tu es bien plus mimi sur ta photo…bon allez je vais me remettre au taf ». Ce à quoi je réponds « déçu? ». Il enchaîne en disant « pas du tout. tu as l’air super sexy.la prochaine fois ça sera mieux ».

Traduction : « oh putain, tu es trop laide… photoshop fait vraiment des miracles.bon je vais faire style de bosser ça me permettra de rester toujours déconnecté sur skype… ahahaha en plus je t’ai donné une adresse que je venais de créer pour pouvoir la supprimer si je tombais sur un thon… tu n’es pas moche, tu es juste affreuse… la prochaine fois? mais quelle prochaine fois ».

Alors j’ai passé ma journée à tourner en rond (surtout autour des toilettes vu que j’étais malade de la gerbe)  à m’auto-flageller, à me dire que la situation était ridicule, que j’étais ridicule ou encore que je l’ai bien cherché celle-là. Bref, j’étais et je suis désemparée.

Ce matin, je me suis levée et j’ai dit tout haut avec une voix larmoyante « MAIS POURQUOI??????? » et là le personnage de la pub orangina (mais si vous voyez de qui il s’agit – le type avec une tronche affreuse dans son costume jaune en forme de bouteille orangina) me crie « MMMMMAAAAAAIIIISSSSSS PAAAARRRRCCCCCEEEEE QQQQUUUEEEE ».

Je serais l’éternelle célibataire d’un groupe, de ma famille. On m’appellera la tata aux 40 chats ou chiens. mais pas oiseaux.

Bref, je restais seule toute ma vie

 

 

 




Tchat alors!!!

8072013

Tchat alors!!! index

Depuis l’activation de mon compte, les messages sont nombreux (bon d’accord, je me la joue hyper sollicitée mais mon ego me remercie pour cela).

Le niveau des questions ne dépassent pas celui de « question pour un champion » : tu vas bien? qu’est ce que tu fais? tu es en vacances?

Non mais allo quoi? parfois, j’ai l’impression de discuter avec Cyprien « Si tu es blonde à forte poitrine, ça m’intéresse ». Ce ne sont pas des violents de la discussion.

 

Aucun, pour l’instant, ne m’a proposé de rencard. Non, je mens. Un seul m’a demandé si j’étais intéressée d’aller boire un verre avec lui car il était en ville pour s’acheter un portefeuille chez le tanneur.

J’aurai dû lui dire « oui moi aussi, je suis en ville pour m’acheter un diamant chez Swaroski » . Non mais les bouffons existent encore et ils se multiplient sur les site de rencontre.

Il aurait dû s’inscrire sur le site : admiremagrosseliassedebilletdansmonportefeuillehorsdeprix.com ou adopteungrossenaze.com

Encore si c’était le seul qui agi comme cela mais j’en ai attrapé un autre dans mes filets (et dire que je pensais avoir développé un auto-système de répulsif à cons).

Le gars me demande : « Juriste? cela consiste en quoi ». bon OK, je vais parler de ma vie pro mais pas longtemps. Je lui sors les 2-3 phrases habituelles et lui demande à mon tour quel est son métier. Celui-ci me réponds qu’il travaille dans l’environnement et que son travail est moins « clinquant » que le mien. Non, mais garçon si tu as un problème d’estime de toi, soit:

- tu consultes un psy,

- tu t’inscris dans une télé ou une émission réalité : je me sous-estime et alors? Philippe le Corse pourra te donner des conseils pour être moins banal.

Allez next. Je veux bien faire des efforts pour rencontrer des hommes mais là entre celui qui a besoin d’une femme pour prendre soin de lui (oedipe à régler), celui qui se sous-estime (absence d’ambition), celui qui me décrit sa situation financière (Tu as vu, je ne suis pas au RSA moi!!! – dommage j’adore les journées RSA), je ne fais pas une thèse en psycho, je veux juste trouver l’âme sœur.

 

Et oui, c’est vrai, je suis une éternelle romantique même si à chacune de mes histoires d’amour, mon cœur s’arrache au fur et à mesure (je vais finir par être inscrite sur la liste des greffés -Quoi de neuf docteur).

Est-ce que je suis prête à revivre une histoire?

Post it à moi même  : Si tu ne veux pas ressembler à Patricia et à sa jungle capillaire à 40 ans, MOVE YOUR ASS !!!!!!

 

Évidemment, parmi tous mes prétendants (quand j’y pense, si je m’achète une vache ou une brebis, j’aurai l’impression de participer à « l’amour est dans le pré »), il y a un mignon. Le gars qui flashe en photo. THE GUY au-dessus de la pile. Sauf que c’est le Canada Dry de mes profils compatibles. Il est mignon sur les photos, a un profil très intéressant mais ça m’a l’air d’être aussi vrai que le Yéti. Il m’a donné directement son adresse skype. Celui là, c’est un direct. En tout cas, je refuse qu’il me voit via le webcam. J’ai une énorme tête et puis on dirait une vache – je l’avais dit qu’on était dans « l’amour est dans le pré ».

J’arrête pour aujourd’hui tous ses messages et mes réponses stupides (faut bien que je m’adapte à mon auditoire masculin) et je vais me coucher et imaginer qu’un jour (j’espère très vite, il me reste 26 jours d’abonnement)  un beau prétendant fera vibrer mon coeur (je ne parle pas de mon chirurgien cardiologue qui m’aura placé un pace-maker).

 

 

 





Ja LOVE

8072013

Un peu d'humour




J+2 sur le site

4072013

Après avoir reçu 1 million de messages (non je rigole), me voilà ainsi abonner à leur compte prenium.

Pour la maudite somme de 79 euros (pour un mois – et oui je sais.  JLO a dit « the love don’t cost a thing » mais elle nous a menti), je peux désormais accéder aux photos de mes prétendants.

Quel fût ma déception, en voyant les visages de Simon, Foua, Didier et j’en passe. Leurs profils sont alléchants mais quand on gratte un peu, on est déçu de ne pas être tombé sur le gros lot.

PS à mon attention : évitez de rêver en lisant les profils. Je ne tomberais jamais sur le sosie d’Henry Cavill ou d’Antonio Banderas.

Comme disais ma grand-mère « l’amour se pose aussi bien sur une rose que sur une merde ». Mais là je ne comprends pas la technique de ce site de rencontres pour mettre en avant les profils compatibles.

J’avais bien spécifié que l’apparence comptait un peu pour moi. Bon ok, je ne suis pas Miss Monde (plûtot Miss Ronde – ahahahaha) mais mon visage était identique à celui que j’ai eu lorsque je me suis coupée la frange toute seule pour la première fois. DECEPTION, mon amie.

J’ai eu droit à :

- un nerd,

- un hypster,

- un vieux (qui doit bien mentir sur son âge),

- un fashionnista (qui a des sourcils mieux épilés que les miens),

- un routier (ooooohhh  nooonn),

- un chippendale (croyez moi je n’ai regardé que ces abdos),

- et un type dont il doit lui manquer la moitié du crâne (on aurait dit ma prof de bio au collège).

 

Je le savais bien que c’était une mauvaise idée.

PS 2 à mon attention : ne plus jamais écouter ma psy.

 

Il faut que je prenne ma vie sentimentale en main. Ok, ça fait 3 ans. Il est temps. J’ai dû trop brusquer les choses en m’inscrivant sur ce site. Mon karma s’est déchaîné sur moi.

PS 3 à l’attention de mon double maléfique : je ne t’écouterai plus jamais.

 

On nous embrume le crâne avec les pubs sur les sites de rencontres. « moi j’étais seule et en un clic j’ai trouvé l’amour ». Moi, ça me met de meilleure humeur de faire des paniers virtuels sur Ventes Privées que de découvrir les profils de personnes compatibles. Il devrait écrire sur le site, et même en petit caractère illisible pour une fourmi, que « Satisfaction rare ».

Bon allez, je ne me décourage pas. Je me lance le défi pour 1 mois.

Après? et ben après je rentre dans un couvent (ahahhaha)

 




Allez, je me lance

3072013

Pourquoi, j’ai voulu créer ce blog? Je me suis levée ce matin et j’ai décidé de lancer un blog pour raconter mes aventures dans les méandres du célibat.

Je me suis inscrite hier sur un site de rencontres car, et oui, depuis 3 ans, je suis rancardée au rang de célibataire endurcie voire de nonne.

J’ai envie de partager mes aventures à la recherche de l’AMOUR.

Je pense ne pas être la seule à écrire sur ce genre de sujet mais un de plus ça ne fera pas de mal.

Finissons-en avec ses films comme Bridget Jones et compagnie. Le célibat c’est dur, retrouver l’amour c’est encore plus dur.

Vive l’amour 2.0

Attention, je vais parler de choses absurdes qui vont certainement m’arriver (je suis drolesque), de vérités qui ne sont pas toujours bonnes à entendre, de la réalité les amis.

Ceci ne va pas être un blog confession (j’écrirai mes mémoires plus tard) mais un blog genre réality-show (« keeping up with the single lady »).

Ames sensibles s’abstenir. blog interdit aux personnes qui sont dans une situation de célibat depuis moins de 3 jours.

 







Fanjkpopstrory |
Dirkmyork |
Piquantmaispastrop |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vancemtvv
| Username15532
| Silasbjng